Voilà déjà 20 jours que le mois sacré de Ramadhan est commencé, j'ai passé une partie de ce temps en Algérie avec des températures caniculaires mais franchement aucune sensation ni de faim ni de soif et pourtant il ne s'est pas passé un jour sans que je ne sorte...

Il est vrai que l'ambiance n'est pas la même la maison est toujours pleine de monde et les veillées ramadanesques sont tout simplement magnifiques, mis à part le fait qu'on ne puisse pas profiter de la mer qui est pas très loin et que la journée on se croirait dans le desert tellement il n'y a personne ou presque dans les rues aucune de fausse note.

Comme il reste 10 jours de Ramadhan et que ces jours sont propices aux préparatifs des gâteaux même si chez moi, je vous avoue que je consacre seulement les deux ou trois derniers jours pour cela, je vous propose aujourd'hui une patisserie réalisée pour le café de la circoncision de mon fils en février dernier mais que je pense refaire pour l'Aid tellement ils ont du succès.

Ils sont moelleux à souhait au bon goût d'amande avec un subtil gout de citron, une patisserie algéroise dans toute sa splendeur...

 

doigts de kenza

Pour une trentaine de pièces il faut :

500gr d'amandes en poudre, 200gr de sucre semoule, 3 à 4 oeufs, zestes de 2 citrons non traités, 1/2 sachet de levure chimique, amandes effilées, 1 blanc d'oeuf et du sucre glace.

Préchauffer le four à 180°.

Dans un saladier mélanger ensemble les amandes en poudre, le sucre semoule, les zestes de citrons et la levure chimique mélanger et ajouter un à un les oeufs en mélangeant bien entre chaque ajout, voir au bout du 4ème oeuf si la pâte est assez maléable ne pas ajouter le 4ème.

Séparer la pâte obtenue en une trentaine de petites boules de la taille d'une noix.

Mouiller vos mains et faconner les boules pour leur donner la forme de doigts.

Rouler les doigts dans le blanc d'oeuf légèrement battu puis rouler les ensuite dans les amandes effilées.

Saupoudrer les doigt de sucre glace et déposer les sur plaque recouverte d'une feuille de papier cuisson.

Enfourner environ 15 minutes pour que les doigts soient juste blonds.

Laisser les refroidir complètement avant manipulation car à la sortie du four ils sont encore fragiles, ils vont durcir en refroidissant.

A déguster tel quel ou accompagné d'un bon thé saharien ou d'un café blanc libanais...

Ses biscuits se gardent une dizaine de jours dans une boite hermétique.